UCOG HeLim

L’hémato-gériatrie

L’hémato-gériatrie est la prise en charge spécifique des patients âgés atteints d’hémopathie maligne.La prise en charge des patients âgés porteurs d’hémopathie maligne ne peut se concevoir que de manière globale en tenant compte de leur état de santé réel, de leur problématique socio-environnementale. 

L’évaluation et le traitement optimal de ces patients font appel à une collaboration étroite entre Hématologue, Gériatre, Médecin généraliste et tous les acteurs de santé notamment paramédicaux pouvant concourir à optimiser la prise en charge de ces patients.

Le Plan Cancer 2009-2013 a précisé le but de cette discipline :
- Améliorer la prise en charge des patients âgés atteints de cancer
- Augmenter l’inclusion des patients de plus de 75 ans dans les essais cliniques
Les recommandations pour le 3ème plan  Cancer persiste dans la nécessité de faire bénéficier les patients âgés de l’innovation thérapeutique, la nécessité de susciter des essais thérapeutiques et des études de science humaine et sociale chez ces malades. Il y a aussi un impérieux besoin de formation des professionnels de santé. Enfin, il est recommandé l’inclusion  des résultats de l’évaluation gériatrique lors de la présentation  RCP des patients  âgés.

Depuis 2008, le Réseau d’Hématologie du Limousin se structure et organise la prise en charge de ces patients âgés atteints de cancer. Une vision régionale de la prise en charge doit permettre un accès à tous à ces expertises.

Le dépistage gériatrique par les outils abrégés : Expérience GER-H7

Depuis le premier appel à projet de l’INCA en 2008 sur la mise en place et la validation  d’un outil de dépistage gériatrique en Oncologie, le Réseau d’Hématologie du Limousin a travaillé à la création d’un outil spécifique et adapté aux patients âgés et porteur d’hémopathie maligne. L’outil GER-H7 a donc été créé et validé.
Il s’agit par une évaluation infirmière abrégée de faire un état des lieux rapide de la santé de tout nouveau patient âgé et porteur d’hémopathie maligne et devant bénéficier d’une prise en charge thérapeutique spécifique.

Ce test réalisable en une dizaine de minutes n’est pas trop intrusif pour le patient, ne vise pas à le mettre en échec ou à pointer des lacunes. A son issue, l’infirmière établie que le patient n’a aucune comorbidité, qui ne nécessite pas  d’expertise gériatrique complémentaire et bénéficiera d’une thérapeutique standard pour sa classe d’âge. A contrario en cas de fragilité de score pathologie, l’avis complémentaire d’un gériatre et de tout autre acteur nécessaire sera sollicité.